Public Home > DISCOVER THE WORLD WITH PIKLIZ. > CENTRAL AMERICA & CARIBBEAN
       

CENTRAL AMERICA & CARIBBEAN

1. St. Kitts by Frankie Morone 2. Antigua by Frankie Morone. 3. St. Thomas by Frankie Morone. 4. Barbados by Frankie Morone. 5. St. Marteen / St. Martin by Frankie Morone. 6. Dominican Republic by Manny Ardouin, (6 Albums).

(C) PIKLIZ.COM
 
Dominican Republic by Manny Ardouin, Aug 2007
Aug 26, 2007

Photos by Manny Ardouin

(C) PIKLIZ.COM
 
Barbados by Frankie Morone.
Mar 16, 2008

Barbados is situated just east of the Caribbean Sea, is an independent island nation. It is a part o ...more

f the Lesser Antilles island-chain. Its closest island neighbors are St. Vincent and st Lucia.

Barbados's total land area is about 166 square miles, and is primarily low-lying, with some higher regions in the island's interior.The island's climate is tropical, with constant trade winds off the Atlantic Ocean serving to keep temperatures mild. Some more undeveloped areas of the country contain tropical woodland. Other parts of the interior which contribute to the agriculture industry are dotted with large sugar cane plantations.

BARBADOS HAS ONE OF THE HIGHEST STANDARDS OF LIVING AND LITERACY RATES WORLDWIDE.

Barbados's human development index ranking is consistently among the top 50 in the world. For example, in 2006, it was ranked 31st in the world, and third in the Americas, behind Canada and the United States.

Frankie Morone.

(C) PIKLIZ.COM
 
St. Thomas by Frankie Morone.
Mar 21, 2008

St. Thomas combines the natural beauty of the islands with a cosmopolitan atmosphere. Charlotte Amal ...more

ie, the capital of the U.S. Virgin Islands, is one of the most beautiful harbors in the world and the most visited port in the Caribbean. It located in the center of the island and on the South shore.

Elegant dining,(lambie is a must) exciting nightlife (steel band combos), and duty-free shopping are abundant in Charlotte Amalie. Also do not forget the liquor tasting. Rum from all over the Caribbean can be tried. The city's reputation as the shopping mecca of the Caribbean draws visitors from all over the region and around the world. Charlotte Amalie is simply awesome and full of energy.

St. Thomas is a mountainous island. It offers stunning views in almost every direction.The people there are lovely. As you may be aware many St Thomians emigrated to Haiti during the reign of President Geffrard (1859- 1867) My paternal great grand mother moved to Haiti with her 2 sons( my grand father) from that island in 1866.

I personally invite you to take a pictorial view of Charlotte Amalie. See for yourself and if you so desire post a comment. St Thomas is the place to be.

Frankie Morone.

(C) PIKLIZ.COM
 
Antigua by Frankie Morone.
Mar 24, 2008

Antigua is a beautiful island situated not too far from Puerto Rico.The island's circumference is ro ...more

ughly 54 miles and its area 108 square miles. Its population is about 69,000. It is the largest of the Leeward Islands, and the most developed and prosperous due to its upscale tourism industry, internet gambling services and education services, including two medical schools. The main sports are cricket and soccer

About 31,000 people live in the town of St. John's.The capital is situated in the northwest, near the International Airport, and has a deep harbor which is able to accommodate large cruise ships.

The southeastern coast is famous for its historic colonial naval station called "Nelson's Dockyard". You will see some pictures of that site. It is awesome and while visiting one can hear locals playing steel drums so smooth that you would think the sound is from an organ. Do not forget to taste the local rum.

Hi WANDA....Hope you and your sister will read this.....Had a great time there.....Do not forget to post a comment...

Frankie Morone

(C) PIKLIZ.COM
 
St. Kitts by Frankie Morone.
Mar 26, 2008

Welcome to the exotically beautiful island of St. Kitts. Unlike the other islands in the Caribbean, ...more

St. Kitts embodies a kind of lush tropical paradise usually associated with the South Pacific.

The atmosphere here is palpably luxuriant. The people are happy and have a great mentality. I had an interesting conversation with a pharmacist and honestly they have great aspirations. I visited several stores and while in some of them, I thought I was in the US of A.

The landscape is no different than the other islands. Arid in some parts and emerald green in some other places. It is an intoxicating blend of cactus( very dry) land and fantastically abundant vegetation.

I invite you to take pictorial tour of the island. I wish I were able to take more pictures. However the capacity of my memory stick was running a bit low. Enjoy and if you so desire make a comment.

Frankie Morone.

(C) PIKLIZ.COM
 
St. Maarten / St. Martin by Frankie Morone.
Mar 29, 2008

L' île de St. Martin / St Maarten Island

The smallest island in the world ever that is partitione ...more

d between two different nations, St. Martin or St. Maarten has been shared by the French and the Dutch for almost 350 years.

The border is almost imperceptible and people cross back and forth without ever realizing they are entering a new country. Most of the natives speak Dutch, French and of courses English.

On the same token, each side has managed to retain much of the distinctiveness of its own national culture:The French tend to emphasize comfort and elegance( la joie de vivre). The beaches are secluded, (nude sometimes) and the luxury resorts provide lavish accommodations. The restaurants offer the finest dining experiences. ( Lambi Boukané, Banane pesée,baignets; ce bon BAGAYE )

The latest French fashions can be found in many of the shops and boutiques.The smell of fresh croissants and pastries makes your mouth water.To me it was torture because my main diet consists of "starch". Small cafés and charming bistros and cozy restaurants. On the whole the atmosphere remains very relaxed. Zouk music ap joué bien fort toute coté. Ou ta komprann que ou en Haiti.

Between the two different cultures in St. Martin and St. Maarten, tourists will be able to find just about every kind of activity they might want for a perfect vacation in the sun.

Located midway through the chain of islands St. Martin is sunny and hot all year. I invite you to take a tour of the Island. Make a comment if you so desire.

(C) PIKLIZ.COM
 
Dominican Republic by Manny Ardouin, Part 1
Aug 25, 2008

Photos by Manny Ardouin

Histoire contemporaine de la Republique Dominicaine. De 1930 à nos jours ...more

.....

Parvenu au pouvoir le 23 février 1930 suite à un coup d'État, le despote Rafael Leónidas Trujillo Molina régna sans partage jusqu'à son décès. Il changea le nom de la capitale du pays (Saint-Domingue) en Ciudad Trujillo, s'appropria au bénéfice de lui-même et sa famille la majeure partie des terres arables. Son régime fut marqué par la répression, l'usage de la torture et le meurtre politique.

En 1937, il ordonna le massacre de 15.000 Haïtiens.Quelque mois plus tard il versa au president Vincent une forte somme comme restitution.
Dès août 1960, l'Organisation des États américains (OEA) imposa des sanctions diplomatiques à son encontre estimant qu'il était complice dans la tentative d'assassinat du président vénézuélien Rómulo Betancourt.

Le 3 août 1960, Joaquín Balaguer Ricardo, qui depuis 1935 avait été à divers titres au service du régime Trujillo, devint « président constitutionnel » fantoche au service de Trujillo. Au bénéfice de sa position au sein de l'appareil d'État, il réussit à prendre le pouvoir à la suite de l'assassinat le 30 mai 1961 de Trujillo (La Fiesta del chivo). Il fut néanmoins rapidement renversé.

La première élection libre depuis près de quarante ans porta au pouvoir Juan Bosch, chef du Parti révolutionnaire dominicain (PRD). Celui-ci fut à son tour renversé par un coup d'État militaire. Très rapidement la situation devint confuse, confusion qui se solda par une occupation en avril 1965 des forces armées des États-Unis. Cette confusion est usuellement mise en relation avec le fait que Bosch était perçu comme procastriste.

Balaguer remporta les élections de juin 1966 et fut, aux termes d'élections fortement influencées par la violence politique d'État au service d'une dictature, réélu en 1970 et en 1974.

En 1978 Silvestre Antonio Guzmán Fernández, candidat du Parti révolutionnaire dominicain (PRD), fut élu. Il laissa la place en 1982 à Salvador Jorge Blanco, également membre du PRD.

Balaguer retrouva un pouvoir de moins en moins dictatorial suite à l'élection présidentielle de 1986, et fut réélu en 1990 et en 1994. Cette dernière élection aux résultats serrés fut, aux dires des observateurs internationaux, suffisamment entâchée d'irrégularités pour que seulement deux ans plus tard, la constitution soit modifiée et de nouvelles élections organisées.

Celles-ci conduisirent à l'élection du candidat du Parti de la libération domicaine (PLD ; centre-droit) Leonel Fernandez Reina, âgé de 43 ans.

En 2000 c'est le candidat PRD (membre de l'international socialiste) Hipólito Mejía Domínguez, opposé, d'une part, à Danilo Medina, candidat du PLD - Leonel Fernández ne pouvant se présenter pour un second mandat au vu de la constitution - et, d'autre part, à Balaguer, candidat du Parti réformiste social chrétien (PRSC ; conservateur), qui accéda au pouvoir. Balaguer, âgé de 93 ans, obtint plus de 24 % des voix et manqua de peu la possibilité de provoquer un deuxième tour.

Balaguer décéda le 14 juillet 2002, mettant ainsi fin à son implication dans une très longue transition vers la démocratie.

Hipólito Mejia, candidat après une modification de la constitution lui permettant de se présenter pour un second mandat, perd l’élection présidentielle de 2004 au profit de Leonel Fernández.

Aux élections législatives du 16 mai 2006, le PLD, parti de Leonel Fernández, obtient des électeurs dominicains une majorité au Sénat et à la Chambre des députés.

Leonel Fernández est réélu président de la République lors des élections du 16 mai 2008.

Nous vous invitons à faire un petit tour avec nous dans ce très beau pays et surtout n' hesitez pas à faire un commentaire.

(C) PIKLIZ.COM
 
Dominican Republic by Manny Ardouin, Part 2
Aug 31, 2008

Photos by Manny Ardouin

(C) PIKLIZ.COM
 
Haiti & Dominican Republic, Vol 3, June 2009
Jun 20, 2009

Photo Courtoisie Fresnel Desir Jr.

(C) PIKLIZ.COM
 
Dominican Republic, Vol 2, June 2009
Jun 13, 2009

Photos by Emmanuel Ardouin

A brief visit to Sto Domingo attending a baptism. There was a pre chr ...more

istening party @ the Morgan's house located @ San Cristobal followed by the Christening and visits to Bani, Pelenque, Azua and Sto Domingo...Enjoy the pics..

(C) PIKLIZ.COM
 
Samana, Dominican Republic Vol 1, June 2009
Jun 18, 2009

Photos by Emmanuel Ardouin

Que vous songiez a visiter ces plages pour la première fois ou que vou ...more

s retourniez y faire une visite, vous trouverez tous les points d'intérêts de cette magnifique Péninsule et ses quatre grands centres: Las Galeras, Las Terrenas, Samana et Sanchez.

Elle est considérée par une majorité de Dominicains et de visiteurs comme la plus belle région de la République Dominicaine.

La péninsule de Samana comble tous les amants de la nature.

Des plages a l'état naturel où le sable blanc et des fôrets verdoyantes desquelles surgissent des ruisseaux et des rivières aux eaux lympides et crystalines, des bancs de coreaux, l'observation des baleines et de nombreux cocotiers.

A partir des caps jumeaux de la Baie de Rincon, à Las Galeras, jusqu'à Playa Bonita à Las Terrenas, et de l'autre côté de la baie, jusqu'au Parc national Los Haitises, de Sanchez à Samana, au coeur de la péninsule, les images et les sons de ce paradis tropical vous suivront toujours même après votre départ vous suggérant d'y revenir.."Vous pouvez quitter Samana, mais Samana ne vous quittera jamais."

Une composante ethnique diversifiée

La République dominicaine, et la péninsule de Samana en particulier, a par ailleurs une composante ethnique très diversifiée. À Santa Barbara de Samana, par exemple, ce sont des esclave libérés, arrivés des États-Unis en 1824 alors qu'ils s'étaient fait donner des terres pour peupler la région, qui ont bâti la petite chapelle de bois anglicane sise au milieu village. «Il arrive que le prêtre commence à dire la messe en espagnol pour la finir en anglais», explique le guide. À côté, des enfants jouent au baseball avec une planche de bois comme batte, devant un centre d'éducation à l'Internet doté d'une bibliothèque virtuelle. En principe, les enfants ont ici accès à l'école obligatoire jusqu'en 8e année, mais il n'est pas rare, semble-t-il, que les programmes soient amputés de plusieurs heures par jour faute de professeurs pour les enseigner.

Une colonisation variée

Il faut dire aussi que la République dominicaine a connu des expériences de colonisation extrêmement variées. Avant l'arrivée de Colomb, l'île, notamment peuplée d'Indiens Ciguanos et Tainos, s'appelait Quisqueya. Au parc des Haitises, qu'on peut atteindre par bateau à partir de Sanchez, on peut, paraît-il, visiter des grottes ornées de pétroglyphes précolombiens. Et au village de Las Terrenas, où le commerce d'artisanat Mundo Puro a pignon sur rue, on trouve certaines poteries originales confectionnées par les Indiens Tainos.

Harcelée par les pirates, notamment anglais et français, l'île sera divisée en deux en 1697 par le traité de Riswick qui accordera à la France Saint-Domingue, aujourd'hui Haïti, et à l'Espagne Santo Domingo, aujourd'hui République dominicaine.

Depuis, les deux pays ont connu des destins à la fois voisins et très différents. Saint-Domingue subira de nouveau l'invasion française, puis haïtienne, puis de nouveau espagnole, avant de faire une indépendance qui n'empêchera pas une invasion américaine au début du XXe siècle, puis le règne sans partage du dictateur Trujillo durant plus de 30 ans, de 1930 à 1961, date de son assassinat. Les anecdotes abondent d'ailleurs sur les frasques de cet homme, coureur de jupons invétéré, qui a inspiré à Mario Vargas Llosa le roman La fête au bouc. À Puerto Plata, lorsqu'on prend le petit téléphérique qui mène au sommet du mont Isabel, le conducteur raconte que le dictateur emmenait ses prisonniers en haut de la montagne pour leur trancher la gorge... Trujilllo serait devenu à un moment donné l'homme le plus riche du monde et il aurait rebaptisé temporairement la capitale du pays, Santo Domingo, Ciudad Trujillo.

C'est le président Leonel Fernandez, du PLD, qui a été réélu en 2008 pour un deuxième mandat. Au cours des dernières décennies, certains scandales, comme le traitement infligé aux travailleurs haïtiens en République dominicaine, notamment dans l'industrie de la canne à sucre où ils sont maltraités et sous-payés, ont créé un tollé dans l'opinion publique internationale. La pauvreté est encore très présente et lorsqu'on emprunte la route qui borde la mer, de Puerto Plata à Santa Barbara de Samana, on mesure la modestie des petites maisons de bois au coeur des villages. Les églises et les maisons de paris qui s'y côtoient semblent d'improbables espoirs d'une vie meilleure pour ses millions d'habitants. On est loin du confort des touristes venus par milliers visiter cet ancien bout du monde devenu abordable.

    • No comments
    • 0 views
    • 0 visitors
(C) PIKLIZ.COM
 
Higuey, Dominican Republic Aout 2009
Sep 1, 2009

Photos by Emmanuel Ardouin

Rest & Recovery period.

    • No comments
    • 2 views
    • 2 visitors
(C) PIKLIZ.COM
 
Royal Caribbean Cruise With Nu-Look on board / Day 4
Sep 22, 2009

Photos by Francois Adrien

The destination : Ocho Rios Jamaica.

    • No comments
    • 3 views
    • 2 visitors
(C) PIKLIZ.COM
 
Grand Cayman Day 5 / Rainy day
Sep 23, 2009

Photos by Francois Adrien

    • No comments
    • 0 views
    • 0 visitors
(C) PIKLIZ.COM
 
Dominican Republic in 2010.
Sep 6, 2010

Photos by Emmanuel Ardouin

(C) PIKLIZ.COM
 
Allure of the Seas
Feb 3, 2013

Photos by Emmanuel Ardouin

(C) PIKLIZ.COM
 
Petites Antilles en Flash. US & BVI
Apr 11, 2013

Photos by Emmanuel Ardouin

In brief, the US & British Virgin Islands. You will notice some sense of order in their constructions and preservation of the environment.